Les effets secondaires de la spiruline

La spiruline fait l’objet d’un engouement auprès du grand public. Et on comprend pourquoi quand on connait les bienfaits de cette algue !

Mais attention : comme tout aliment, la spiruline doit être prise avec modération et des effets secondaires existent.

Il est donc important de se renseigner sur comment consommer de la spiruline.
(Et de bien respecter les doses recommandées)

Les effets secondaires de la spiruline :

La consommation de spiruline peut provoquer des effets secondaires chez certaines personnes. L’Agence nationale de sécurité sanitaire (Anses) s’est penchée sur les risques liés à la consommation de spiruline. Elle a écrit un rapport en novembre 2017, qui liste 49 déclarations d’effets secondaires.

Voici les principaux effets secondaires relevés (sources diverses) :

  • Soif et constipation.
  • Fièvre légère.
  • Mal de ventre.
  • Démangeaisons ou éruptions cutanées.
  • Maux de tête.
  • Gonflement ou lésions cutanées.
  • Variations de la densité minérale osseuse.
  • Changements dans le système immunitaire du corps.
  • Réduction de l’appétit.
  • Dermatomyosite.
  • Vomissements, diarrhée et inflammation du tube digestif.
  • Rougeur du visage, vertiges et maux de tête.
  • Somnolence et troubles du sommeil.
  • Baisse de la concentration.
  • Diminution de la pression artérielle et de la glycémie.
  • Augmente le risque d’infection pulmonaire.
  • Douleur et faiblesse des muscles.

La consommation de spiruline peut aussi interagir avec les médicaments (ce qui en altère l’efficacité). Soyez donc vigilants si vous prenez des médicaments qui agissent sur :

  • Tension artérielle
  • Glucose dans le sang
  • Augmente la somnolence ou la sédation du consommateur
  • Antibactérien, antibiotique, anticancéreux, antihistaminique, antiviral, anti-inflammatoire ou antioxydant

Pour les végétaliens : la consommation ne couvre pas l’apport nécessaire en vitamine B12, il est important de se supplémenter en B12.

(Respectez au moins 6 heures d’écart entre la consommation de spiruline et la prise de B12 orale, car la vitamine B12 de la spiruline bloque les récepteurs pendant quelques heures.)

Les contre indications de la spiruline :

Malgré les nombreux bénéfices de cette algue, les personnes incluses dans les points suivants devraient éviter de consommer de la spiruline :

  • Les personnes souffrant de diabète, qui ont une glycémie basse ou qui prennent un produit qui altère la glycémie.
  • Les personnes qui ont une tension basse.
  • Les femmes enceintes.
  • Les personnes qui ont un poids faible.
  • Les personnes souffrant de certaines maladies du foie, auto-immune, avec des troubles du système locomoteur, du système nerveux.
  • Les personnes atteintes de phénylcétonurie ou présentant un terrain allergique.
  • En cas d’ hypothyroïdie et en particulier d’ hyperthyroïdie, si vous souhaitez consommer de la spiruline, consulter un médecin.

Nos 4 conseils pour consommer la spiruline sans risque :

  • Si aucun soucis de santé : suivre la dose de départ recommandée et augmenter au fur et à mesure.
  • Rester à l’écoute de son corps et analyser les symptômes que l’on peut avoir. Ajuster la prise et/ou consulter un médecin si les symptômes persistent.
  • Si soucis de santé et/ou prise de médicaments : consulter toujours un médecin avant la prise de spiruline.
  • Bien choisir sa spiruline : privilégier des circuits d’approvisionnement contrôlés par les pouvoirs publics.

Voilà de quoi vous prémunir de tous risques dans votre consommation de spiruline, et de profiter des nombreux bienfaits de cette algue !

Dites-nous en commentaires si vous avez déjà eu des effets secondaires avec la spiruline.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *